Comment devenir un collaborateur de qualité?

Saliou* a rejoint l’équipe de la Société de solutions IT, Blue Impact Light* en tant qu’analyste de projets numériques. Il est ravi de pouvoir faire ses preuves dans cette entreprise, qui lui offre de belles perspectives de développement de carrière. Près d’un an , il se rend compte que malgré ses efforts, ses heures tardives au travail sur ses dossiers, il n’arrivait pas à atteindre les exigences fixés son évaluation pour éventuellement passer au rang « senior ».

Que faire alors pour devenir un bon collaborateur?

Un soir en quittant le bureau, il rencontre Patrick* (un des chefs de projets les plus en vu du cabinet) qui remarquait son air abattu, l’interpella sur son humeur. Saliou, n’hésitait à lui narrer sa situation notamment ses difficultés à trouver sa place dans l’entreprise. Tout en écoutant son collaborateur, Patrick hochait continuellement tout en souriant. Il enchainait ensuite  » Je suis passé par là ». En continuant, Patrick lui rappella cet adage : « Seul, on va vite, ensemble, on va loin ».

« Ainsi, savoir s’associer avec d’autres personnes apportant leurs compétences permet de s’enrichir et d’atteindre des objectifs fixés par une organisation. Jusqu’à présent, tu es resté juste un « employé ». Je vais te partager ce que j’ai appris avec les années pour devenir un excellent collaborateur », ajouta-t-il? :

 Les ressources humaines sont l’un des facteurs clés de la réussite de toute organisation. Ils peuvent être désignés sous le vocable de collaborateurs. Il existe plusieurs types de collaborateurs mais tout collaborateur n’apporte nécessairement pas une valeur ajoutée à son équipe permettant d’atteindre le but fixé. Cela peut s’expliquer par le fait que ce dernier ne dispose des qualités qu’il faille pour mener à bien la mission de l’entreprise d’où la nécessité d’avoir des collaborateurs de qualité pour mieux avancer.

Qu’est-ce qu’alors qu’un collaborateur de qualité ?

Il faut rappeler qu’un collaborateur est une personne qui rejoint ou qui s’associe à une équipe pour les aider à atteindre un objectif commun. Lors de la constitution des ressources humaines d’une organisation, il est requis en dehors du responsable, des personnes pour assurer les fonctions essentielles : finances et comptabilité, gestions des opérations, gestion des ressources humaines, marketing, etc … Toutes ces personnes sont des collègues collaborant ensemble et de partageant la même vision pour atteindre les résultats.

Un bon collaborateur ou un collaborateur de qualité doit non seulement posséder des compétences techniques en adéquation au poste auquel il aspire, mais doit réunir certaines qualités dont :

  • La loyauté : elle est l’une des qualités primordiales recherchées chez un collaborateur. Personne ne veut engager ou travailler avec quelqu’un en qui elle n’a un tant soit peu confiance ! Le bon collaborateur se doit d’être loyal envers ses supérieurs hiérarchiques et envers ses collègues.
  • La compétence : elle est la condition sine qua none requise pour répondre aux exigences professionnelles assignées au collaborateur et recevoir des tâches spécifiques par le manager.
  • L’autonomie et le respect des engagements : un bon collaborateur doit savoir s’organiser et respecter les délais impartis pour rendre ses travaux, cela permet à son manager de pouvoir compter sur lui sans prendre de risques.
  • L’esprit d’équipe : il doit être le mot d’ordre de tout bon collaborateur pour instaurer une bonne harmonie au sein du groupe et favoriser l’épanouissement de tous.
  • La créativité et l’implication : au-delà de réaliser les tâches qui lui sont assignées, le bon collaborateur fait des propositions et s’implique activement dans la vie de l’organisation afin d’apporter une réelle valeur ajoutée.
  • L’optimisme : Un collaborateur enthousiaste et positif sur les projets est ce dont a besoin le manager et l’entreprise pour avancer même lorsque les circonstances semblent défavorables.
  • La transparence : Un bon collaborateur doit pouvoir informer au plus tôt son manager d’une éventuelle erreur commise ou d’un défi afin qu’ensemble, ils puissent y trouver une solution adéquate car il peut arriver à tout le monde de se tromper.
  • La communication : elle est cruciale pour la bonne marche de l’organisation notamment pour le bien être individuel et collectif, l’esprit du travail en équipe etc… Le manque de communication ou la mauvaise communication peut être source de divers dysfonctionnements dans l’organisation et dans l’équipe. Des « bruits de communication » et des malentendus qui peuvent nuire l’harmonie et l’ambiance, ainsi à la réalisation des objectifs fixés. Faire part de ses propositions et aussi de ses frustrations et défis de façon claire et honnête est un atout non négligeable pour évoluer professionnellement.
  • L’adaptation : La capacité à s’adapter à toute situation est indispensable pour être un collaborateur de qualité.

Avec la crise sanitaire par exemple, certains collaborateurs télétravaillent à temps-plein avec le même niveau d’efficacité que s’ils travaillaient en entreprise.

  • La résilience : l’une des qualités les plus appréciées par le manager chez le collaborateur, c’est sa capacité à se relever après un échec c’est-à-dire son attitude à ne jamais abandonner ou recevoir positivement des remarques défavorables et les utiliser comme un levier de croissance.
  • Le sens du feedback : le collaborateur pourrait apporter des critiques constructives sur la mise en œuvre des activités et requérir de son manager, l’appréciation sur sa trajectoire au sein de l’organisation. Un bon feedback contribuera fortement à une meilleure productivité.

Pourquoi faut-il avoir des collaborateurs de qualité ?

Les collaborateurs de qualité grâce à leurs implications et leurs engagements dans l’entreprise sont productifs, autonomes ce qui favorise ainsi un travail aisé et efficace car ils sont sur la même longueur d’onde c’est à dire partagent la même vision que le manager.

L’homme n’étant pas parfait, le collaborateur parfait n’existe pas (n’existera jamais) mais le bonheur de tout manager c’est d’arriver à trouver des collaborateurs qui rassemblent les qualités précitées afin d’avoir une équipe efficace et efficiente qui aidera à matérialiser la vision de l’entreprise. Notons que bien que certaines qualités soient recherchées chez les collaborateurs, elles ne sont innées ou ne sont pas acquises de façon académique. La plupart s’acquière au sein de l’organisation ou avec de l’expérience acquise lors de ses interactions sociales. »

Ragaillardi, Saliou remercia infiniment Patrick pour ses précieux conseils. Il promit de les mettre en oeuvre pour réussir sa carrière et contribuer qualitativement à la croissance de l’entreprise.

——————————————————————————————————————–

* Les noms des personnages et de la société cités dans cet article étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Tagged : / / / /